Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Si l’on considère les conditions du marasme économique, cette inflation qui ne cesse de croître, l’on réalise que le pays se trouve confronté à une crise profonde qui va en s’aggravant, d’autant que le grave problème du chômage et des chômeurs ne cesse de s’accroitre. La corruption administrative n’a pas de pareil. Dans un sens, le pays est en faillite matérielle et morale torpillant ainsi les aspirations des masses populaires à un minimum de changement. Le gouvernement de Martelly-Evans Paul n’aurait pas dû voir le jour. Et pourtant il existe, continuant à chambarder l’espoir légitime du peuple.

Il faut ajouter à ce bilan, l’état précaire des services de santé publique que les récentes pluies avec inondation de la capitale et des zones environnantes ont dramatiquement illustré. Mais en vérité, tout ce que nous pouvons attendre de ce gouvernement, c’est l’intensification de l’exploitation dans l’intérêt des sociétés multinationales des industriels et des gros propriétaires terriens qui profitent tous de nos souffrances pour augmenter leurs fortunes. Le fond monétaire international, pour sa part, ne fait que s’arranger davantage pour la hausse généralisée des prix ; mesures qui vont aggraver évidemment les difficultés éprouvées par les masses populaires, les déshérités du sort. Les élections à venir doivent de préférence donner à penser au peuple haïtien non seulement à l’orientation du gouvernement actuel qui n’a rien délivré aux masses depuis son investiture en mai 2011, mais à son acharnement à favoriser plutôt les forces réactionnaires internationales décidées à aboutir à leur soi-disant verdict des urnes qu’elles sont en train de concocter.

A coté de cette intense activité électorale, se dessine un phénomène nouveau : la démobilisation des masses populaires, vu que certains dirigeants les ont abandonnées sur le pavé dans un attentisme électoral.

Face à cette situation inquiétante, la Coordination Dessalines a pris position pour annoncer qu’une prise de conscience anti-occupation, anti-élection-sélection, anti-impérialiste doit être à l’ordre du jour pour se manifester partout dans toutes les grandes villes du pays, dans l’esprit de tous les citoyens et militants honnêtes et respectueux de la démocratie. Les organisations populaires conséquentes se réclamant explicitement d’être progressistes doivent organiser des réunions, distribuer des tracts, couvrir les murs et les rues de banderoles, de slogans, sur toute Haïti, et surtout avec de mots d’ordre pour dénoncer les pays impérialistes particulièrement les Etats-Unis qui maintiennent le régime mickiste de trafiquants et de mercenaires et qui investissent dans les élections pour continuer à jouer leur rôle déterminant et cynique dans les affaires du pays.

Ces élections-sélections ont été planifiées afin de rendre impossible toute éventualité de la lutte du peuple pour sauvegarder la souveraineté de la Nation haïtienne. C’est une machination consciemment montée pour donner une certaine crédibilité à Martelly afin d’empêcher qu’une rupture totale ne vienne mettre en péril toutes les tractations souterraines des forces exploiteuses dans le pays. Elle a été également conçue de façon à permettre éventuellement la mise en place d’une démocratie de façade et trompeuse.

Les masses populaires qui n’ont rien à gagner ni à perdre dans le processus en cours doivent être motivées pour combattre ces dirigeants néfastes que les forces obscures veulent encore nous imposer pour continuer à nous opprimer.

Les élections que les classes dominantes sont en train de préparer rentrent dans leur projet anti-démocratique de rendre le pays gouvernable, alors qu’il est ingouvernable, vu son niveau de dégénérescence. Encore une fois, Washington ferme les yeux, puisque c’est sa propre stratégie de domination et d’asservissement qui est en train de fonctionner.

Nous ne pouvons plus rester les bras croisés à attendre. Il serait dangereux de nous endormir sur nos lauriers de misère. Un patriote doit être un combattant, et un combattant un patriote. L’heure est venue au peuple de ne pas seulement rendre hommage à Toussaint Louverture et à Jean-Jacques Dessalines, mais de faire nôtre leur combat pour la liberté et contre le colonialisme.