Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

sechat.jpg

Dans la longue série des procès faits à ceux qui osent dire haut et fort leur analyse de la situation politique que subit l'Afrique avec son peuple, ce vendredi 26 octobre 2007, à 13h30, à la 17ième chambre du TGI de Paris a lieu un nouveau procès contre Kémi Séba.

Lors du dernier procès contre Dieudonné, la partie adverse a tout bonnement expliqué que Dieudonné n'est pas crédible puisqu'il a porté plus attention à l'agression physique qu'a subi son public (dont une gamine de 13 ans!) qu'aux injures racistes qui lui ont été proférées. C'est tout dire!

 

 
Chacun sait que les non-Blancs ne déposent que très rarement plainte pour les injures raciales, elles {sidebar id=2} sont tellement fréquentes et quotidiennes. D’aucuns basent les statistiques concernant les crimes racistes et xénophobes sur le nombre de plaintes déposées, toutes catégories confondues, agressions physiques ou verbales ; certaines communautés vont jusqu'à inventer de fausses agressions pour doper le nombre de plaintes déposées.

 

Alors même que certains s'autorisent d'insulter régulièrement tous les Noirs sur les antennes de la télévision nationale, Alors que des hordes de jeunes nazi Français se permettent de se filmer lors de leurs épopées racistes dans le métro, L’on veut interdire aux Noirs la liberté de pensée et d'expression et le droit de se défendre.
Communiqués
Le Prochain et probable dernier POLITIK STREET SHOW aura lieu le 26 Octobre 2007 à PARIS en direct du Tribunal de Grande Instance lors du procès opposant Kémi Séba à la prétendue Ligue des Droits de l'Homme (sioniste?), l’U.E.J.F, S.O.S RACISME, le CONSISTOIRE CENTRAL, L’Association J’ACCUSE, et la LICRA...Pour les personnes qui n'ont pas encore eu l'opportunité d'entendre le Fara lors d'un meeting, ou d'un procès, voilà une occasion extraordinaire et peut être même unique ( vu la peine encourue ) de se rattraper...
Objet du procès Pour avoir affirmé sur son ancien site internet que «la plupart des institutions internationales telles que par exemple le FMI, l'OMS (qui sont d'ailleurs aux mains des sionistes) imposent à l'Afrique et sa diaspora des conditions de vie tellement excrémentielles que comparativement à ceci, le camp de concentration d'Auschwitz peut paraître être un paradis sur terre», ou encore sur un tract de mobilisation pour une marche de la dignité « qu’il était temps de cracher à la figure de ce pays esclavagiste, et s’il le faut en tapant du poing».
Kémi Séba, leader-fondateur de Génération Kémi Séba (G.K.S) se voit a nouveau poursuivi en justice le vendredi 26 Octobre à 13h30 à la 17ème Chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris, métro Cité. Liste des associations à l’origine de la plainte :l’U.E.J.F, S.O.S RACISME, le CONSISTOIRE CENTRAL, L’Association J’ACCUSE, et la LICRA. Sans faire preuve de paranoïa excessive, nous vous laissons le soin de deviner le point commun de toutes ces associations…
Pour rappel la citation relative à la Shoah n’était rien d’autre qu’une réponse du berger à la bergère en écho aux propos plus que honteux tenus par Finkelkraut à propos de l’esclavage. Propos de Kémi Séba, qui pour ces associations relèvent -tenez-vous bien!- : de la « Contestation de Crime Contre l’Humanité »… Quant à l’appel au réveil prodigué par Kémi Séba en Octobre 2006, il serait cette fois-ci synonyme… d’« Incitation à la haine contre la Nation ». Là ou bien entendu, il n’a jamais été question pour Kémi Séba de critiquer ou de s’en prendre en bloc à toute une "nation" mais seulement d’indexer une oligarchie (soumis aux intérêts sioniste) et aux agissements des plus condamnables.
Si le ridicule et la fourberie tuaient, il y a bien longtemps que l’humanité serait débarrassée pour de bon de l’infamie sioniste. Un nouveau procès qui après l’échec de Chartres en mai dernier, constitue pour la vérole sioniste une séance de rattrapage dans leur volonté de condamner Kémi Séba à la prison ferme. Certains regrettaient de ne pas avoir pu assister aux deux premières représentations du Politik Street Show, que ces derniers se rassurent, car ce procès selon le souhait de Kémi Séba tiendra bien lieu de 3ème représentation du Politik Street Show. Quant aux sionistes qu’ils s’attendent une fois de plus face à nous, à passer un bien mauvais moment...
http://www.seba-wsr.com