Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

kamayiti.comL'avion du Premier ministre ivoirien Guillaume Soro a échappé à un attentat alors que son avion s’apprêtait à atterrir à l'aéroport de Bouaké (centre de la Côte d'Ivoire), le bilan est lourd : trois morts dans la délégation, "L'avion qui transportait notre délégation vient d'être attaqué par une roquette, vers 10H30 (heure locale), alors que nous atterrissions à Bouaké. Il y a au moins trois morts, mais le Premier ministre a été épargné", a déclaré M. Lobognon.

Cet attentat qui vient mettre de l’huile sur la feu marque le mécontentement des ennemis de la Cote d’ Ivoire ; ces derniers voient d’un très mauvais œil la réussite de l’accord Ouaga entre les deux principaux protagonistes Gbagbo et Soro dans un conflit qui dure depuis 2002. Qui a intérêt à ce que la paix ne revienne pas dans ce pays ? Khadafi alors en visite à son homologue ivoirien a fait un discours permettant d’avoir des éléments de réponse sur les origines de ces multiples maux qui entourent le continent, notamment la Cote d’ivoire.

Hier, devant une foule immense au Palais de la culture de Treichville, le guide de la Jamahiriya arabe libyenne, Muammar al-Kadhafi, lors d’un meeting, s’est montré très révolté contre l’Europe qu’il accuse d’être à la base de tous les malheurs de l’Afrique, tout en exhortant les Africains à s’unir autour d’un seul gouvernement pour une nation africaine puissante.

Accompagné par le chef de l’Etat Laurent Gbagbo et le Premier ministre Guillaume Soro, c’est à 18 heures que Muammar al-Kadhafi a fait son entrée au palais de la culture de Treichville où il était attendu par plusieurs milliers de jeunes pour un meeting.

En deux minutes, le chef de l’Etat a introduit son hôte. « Notre pays a trébuché, mais nous sommes en train de nous relever. Ma présence et celle de Guillaume Soro en sont le signe.

Et Kadhafi nous a aidés en cela. Je le laisse donc vous parler », a-t-il donné la parole au frère guide. A peine quelques mots prononcés que le dirigeant libyen se montre très amer avec l’Occident. « Ils nous ont traités comme des animaux, jetés à l’eau. C’est notre force musculaire qui a servi à construire leurs villes et leurs réseaux routiers. Et l’Afrique était une propriété foncière des Occidentaux. Parce que nous étions analphabètes, inconscients.

Maintenant, nous sommes conscients et nous possédons des armes. La résistance a commencé. Ils n’ont d’autres choix que de déguerpir. L’Afrique n’est pas leur propriété mais celle des peuples africains », a-t-il affirmé. C’est pourquoi, selon Kadhafi, la nécessité d’union s’est fait sentir et de poursuivre « Kwamé N’Kruma était le porteur de cette union ».

Malheureusement, à l’écouter, « 44 ans après la création de l’UA, la situation de l’Afrique ne s’est guère améliorée ».

Cela à l’en croire est le fait du « colonialiste qui était toujours à l’affût. Il a installé à la tête de nos Etats des représentants et les révolutionnaires ont été renversés. Le continent est donc tombé à sa grande joie dans les complots, guerres et rébellions. Le pillage de l’Afrique continue. N’importe quelle guerre, tribale, frontalière… est le souhait des ennemis de l’Afrique », a-t-il prévenu. Avant d’interdire le sang de l’Africain à son frère africain. « Il est désormais interdit qu’un Africain tue son frère », a-t-il recommandé.

Et dire que des Africains font le jeu de l’Occident, Muammar al-Kadhafi tombe des nues.

« On ne peut pas comprendre cela. D’ores et déjà, il faut que l’Afrique s’interdise toute guerre. Pourquoi pas un Blanc esclave du Noir un jour ? » S’est-il interrogé.

En tout cas, le frère guide rêve de ce jour. Surtout qu’il est convaincu que « c’est l’Europe qui est pauvre. Ce sont eux qui ont besoin de nous. Toutes les matières premières sont en Afrique.

On va leur dire que les mains qui manigancent, complotent contre l’Afrique seront coupées », a-t-il menacé. A propos, Muammar Kadhafi parlant de la Côte d’Ivoire, a soutenu que « ce pays est très crucial pour l’Afrique de l’Ouest. Il a été envié par les mêmes. Et ils ont commencé à comploter ».

Cependant selon lui « Laurent Gbagbo et Guillaume Soro ont découvert ce complot et ont fait la paix des braves. Cela, il faut l’appuyer », a-t-il invité les Ivoiriens. De sorte qu’a l’en croire, « la guerre, la colonisation ne reviennent plus jamais en Afrique ». C’est là que Muammar Kadhafi a appelé à la création d’une nation africaine puissante avec 2 millions de soldats dans une armée africaine, un gouvernement africain, une identité africaine et un seul passeport africain. En tout cas, selon lui, les chefs d’Etat africains qui se réunissent bientôt au sommet de l’UA à Accra « n’ont d’autres choix que de mettre en application la volonté du peuple africain ».