Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

{styleboxop}{/styleboxop}

Visite du président vénézuélien en Haïti : Chavez très acide à l’endroit de Bush

 

 

Mardi 13 Mars 2007

Visite du président vénézuélien en Haïti : Chavez très acide à l’endroit de Bush

Par Jean Monard MetellusInfoHaiti.net (Port-au-Prince, HAITI)

"Bush est le président de l'empire le plus cruel, le plus cynique, le plus assassin et le plus meurtrier qui ait jamais existé", a déclaré hier soir au palais de la présidence haïtienne, le président vénézuélien, Hugo Chavez lors d'une conférence conjointe avec son homologue haïtien, René Préval et le vice-président cubain, Estéban Juan Lazo Hernandez au cours de sa visite de quelques heures à Port-au-Prince. M. Chavez a néanmoins indiqué que sa visite en Haïti ne s'inscrit pas dans une logique de conflit personnel avec le chef d'Etat américain. "S'il s'agissait d'une affaire personnelle entre Bush et Chavez ou Chavez contre Bush, il y a bien longtemps que M. Bush serait mis K.O", a d'autre part précisé le premier mandataire de la république bolivarienne du Venezuela.

M. Chavez précise qu'il aurait du venir en Haïti depuis belle lurette mais, que les problèmes de politique interne provoqués justement par le "Satan américain" l'y avaient empêché car, "Le Venezuela a une dette historique envers Haïti avec des héros haïtiens qui avaient aidé les Francisco de Miranda à obtenir l'indépendance de leur pays en 1817". "Aujourd'hui, confie t-il, c'est une partie de cette dette que nous essayons de rembourser à Haïti", a indiqué celui qui a reçu un accueil délirant dans la capitale au cours de sa visite. C'est en effet aux cris de "Vive Chavez, abas Bush" que des manifestants en majorité Lavalas ont salué le cortège du président Chavez en même tant qu'ils réclamaient le retour de Jean Bertrand Aristide dans le pays. Le président vénézuélien a regagné son pays via la Jamaïque fort tard hier soir car, devait préciser le président Préval, Chavez tenait à souffler avec sa fille ses bougies d'anniversaire le même jour à Caracas

Accord tripartite de coopération entre Haïti, Cuba et le Venezuela

Le président René Préval a annoncé hier soir, au cours de sa conférence de presse conjointe avec le président Chavez et le vice-président cubain, qu'un accord tripartite portant sur des domaines comme la santé, la production de l'énergie électrique et des infrastructures aéroportuaires a été signé entre les trois pays. Au terme de cet accord, le Venezuela s'est engagé à fournir une enveloppe d'un montant de 20 millions de dollars environ pour la prise en charge des médecins additionnels que devra envoyer Cuba dans le pays pour couvrir sanitaire ment les 17 seules provinces haïtiennes qui ne disposent pas encore des services des professionnels de Cuba en matière de santé. De même, indique M. Préval, plus de 800 étudiants haïtiens en médecine pourront recevoir leur formation à la Havane et devront progressivement remplacer les médecins cubains déjà sur place dans le pays.

Dans le domaine de l'énergie électrique, 3 centrales de production seront construites dans le pays: une de 30 Mégawatts à Port-au-Prince, deux de 15 chacune au Cap-Haïtien et aux Gonaïves. De plus, a informé le président Préval, la capacité actuelle de production de l'énergie dans la capitale sera renforcée de 40 mégawatts. "Ceci, indique par ailleurs René Préval, fera passer la contribution globale du Venezuela dans ce domaine à 100 Mégawatts". Le chef de l'Etat haïtien a aussi souligné que l'accord de pétro caribe qui prévoyait la vente au pays de 7.000 barils de pétrole/jour a été révisé à la hausse et est passé à 14.000 barils par jour. Sans parler des 3 millions de dollars déjà octroyés par le pays de Chavez pour des équipements en matière de ramassage et de collectes des résidus solides dans la capitale. "C'est une fructueuse coopération", s'est félicité René Préval qui a indiqué que le président cubain, Fidèle Castro, toujours convalescent suite à son opération, avait appelé 4 fois durant la journée pour suivre le déroulement des pourparlers.

source : infohaiti.net