Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Chirac renforce son pouvoir sur l’Afrique : chien au pied !

  

La décision de l’UA de dépouiller le président Ivoirien de son pouvoir suite à la réunion à Addis Abeba en Ethiopie, est une preuve évidente d’une reprise en main par Chirac des institutions africaines.

 

 

Une reconquête malgré les crimes et les manipulations avérées des autorités françaises sur le sol Ivoirien, malgré les concessions des autorités Ivoiriennes sur la nationalité de Ouattara, malgré la décision de lui imposer un premier ministre dit neutre, l’entrée des ministres de l’opposition dans le gouvernement, malgré le fait qu’aucunes concessions n’avaient été faites par les rebelles soutenus pas la France, l’UA statue en défaveur des autorités légitimes Ivoiriennes.

 

 

L’armée française toujours sur place, prétend être le garant de la paix en dépit de ses meurtres. L’ONU apporte son soutient pour leur maintient sur place (la France souvent rédige elle-même les résolutions sanctionnant la Côte d’Ivoire à l’ONU).

 

 

Cette victoire française est sans doute du à la nomination des caniches Africains au service de Paris. Le président congolais Sassou Nguesso fidèle « allié » de Paris qui lui est venu en aide dans la guerre congolaise orchestrée par Elf, le faux procès organisé ou le président congolais, en sort vainqueur, en adoptant une stratégie audacieuse, en faisant apparaître quelques prisonniers pris pour mort pendant le massacre dans le pull congolais.

 

 

Cette situation a un goût de déjà vu, rappelons nous de l’histoire haïtienne du bicentenaire de l’indépendance. C’est une date plus qu’importante pour toute l’Afrique.

 

 

A cette occasion, le président Aristide avait invité des chefs d’état Africains pour y participer. Aristide a voulu profiter de cette fête pour rétablir son autorité et contourner l’isolement dont il faisait l’objet, par ceux qui ont contribué à mettre son pays à genoux.

 

 

La France craignant une répercussion mondial et la découverte de la vérité historique complote avec les états unis et somme les dirigeants africains de bouder cette fête bien évidemment les toutous ont obéis à leur maitre et ont pris la décision par la même occasion de punir leur peuple en collaborant, l’évitant ce dernier du coup à accéder à la vérité historique.

 

 

Seul Thabo Mbeki a refusé les diktats des puissances assassines au péril de sa vie car son avion a failli être abattu par des supposés rebelles armés par la France et le Etats-Unis via la République Dominicaine.

 

 

A l’occasion de cette terrible décision qui vient de sacrifier les efforts de thabo Mbeki dans la crise Ivoirienne KAMAYITI profite de cet échec pour saluer ce président énergique et courageux qui a usé de tous ses prorogatifs pour œuvrer au rassemblement des noirs du monde entier.

 

 

Mais Gbagbo, doit-il accepter des décisions aussi fantasmagoriques qui ne respectent pas la constitution de son pays ?

 

 

La balles est tout simplement dans le camp de l’Onu qui de tout évidence n’est qu’une institution à la botte des cinq puissances nucléaires de ce monde.