Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Desionisation

Dedommagement

Rapatriement

 
 
DESIONISATION
 
Parce que le mal se combat à la racine, il nous incombe, à nous Kémites, d’identifier la source du mal qui ronge notre peuple depuis des siècles maintenant. Un mal qui n’a causé que désolation, destructions, déportations, pillage, esclavage, vols et viols, colonisation, déculturation et autres au sein de notre peuple. Or Kémites ne saurait se réclamer comme tel si il ou elle tait le nom de cette abomination, de cette lèpre, de cancer de l’Humanité qu’est le SIONISME.
Qui aujourd’hui ignore que l’esclavage des Noirs est un pure produit des yeshivas sionistes ? Est-il encore besoin de rappeler que l’esclavage des Noirs a été pensé, théorisé, planifié, dès 398 av. JC par l’auteur de la Torah, le scribe sacrificateur suprémaciste Juif Esdras ? En effet, c’est dans le récit de la Genèse, chapitre 9, versets 25 à 27, qu’il est fait mention de la malédiction biblique des Noirs à travers la malédiction dite de Canaan. C’est sur la base de cette malédiction biblique, rédigée par le sacrificateur suprémaciste Juif Esdras, qu’Arabes et Européens se sont appuyés pour soumettre à l’esclavage plus d’un demi milliard de Noirs.
 
 
Qui ignore encore que le castrage systématique des hommes Noirs, imposé par l’esclavagisme arabe, était exclusivement du ressort des hommes de confession juive ? Qui peut encore ignorer que les sionistes avaient fait main basse sur l’esclavage européen, se posant en situation de quasi-monopole ; étant à la fois banquiers, armateurs, assureurs, courtiers, grands propriétaires d’esclaves, et riches négociants ? Est-il besoin de rappeler à notre mémoire que les Pereire, les Gouin, les Eichtal, les Gradis, et autres Mendès-France, furent des grandes dynasties d’esclavagistes sionistes qui ont fait fortune grâce au sang qu’ont versé les Noirs ?
 
 
N’est ce pas là une lapalissade que de dire que la colonisation, avec son cortège de génocide de Noirs (en Tasmanie, en Afrique Australe, au Kongo, etc.), est un prolongement logique du système esclavagiste dominé outrageusement de la tête aux épaules par la mafia sioniste ?
Aujourd’hui encore les multinationales prédatrices de matières premières Kémites (or, diamant, bois précieux, pétrole, cobalt, uranium, etc.) sont aux mains de cette même nébuleuse mafieuse sioniste, qui a bâti sa richesse sur l’esclavage et la colonisation des Noirs.
Qui doute encore de l’origine de la fortune de ces grandes banques sionistes telles la Chase Bank, la banque Ferrier Lullin & Cie, Rockefeller ou encore Rothschild ? De même pour les pilleurs de diamants comme les entreprises De Beers, Lev Leviev Group, et autres Africa Israël Investiment. Nous pouvons aussi indexer l’origine de la fortune des milliardaires sionistes comme Bernard-Henry Lévy ou encore Arcadi Gaydamak !
 
 
Le tableau ne serait pas complet sans la participation des soient disant Institutions Internationales comme la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire Internationale (FMI), l’Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Club de Paris, etc. Toutes ces organisations, depuis leur création, sont dirigées, pilotées par des sionistes. De Camille GUTT (ancien directeur du FMI) à Paul Wolfowitz (Président de la Banque Mondiale) et autres David Marse [Moscovitch] (Directeur Général du Bureau International du Travail (BIT)), André Mayer (1er Vice-président de l’Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Dr H.S. Bloch (Chef de la section Armement au Secrétariat Général de l’ONU), etc. Toutes ces Institutions Internationales sont tenus par les sionistes qui imposent à l’Afrique et à sa Diaspora des conditions de vie tellement excrémentielles que le camp de concentration d’Auschwitz peut paraître comme un paradis sur Terre.
Il est clair que depuis plus de cinq (5) siècles, partout où coule le sang kémite, les kippas sionistes ne sont pas loin.
 
 
Mais le temps d’éradiquer cette mafia sioniste est enfin arrivé. Le temps où ces impérialistes dictaient ce qui est bon ou pas au reste de l’Humanité est bel et bien révolu. D’Allemagne aux USA, de Russie en France, en passant par l’Afrique, la pieuvre sioniste détruit tout sur son passage en asphyxiant toute trace de dignité identitaire. De même qu’il faut désinfecter un lieu crasseux pour pouvoir respirer, il nous faut œuvre de DESIONISATION pour pouvoir vivre. L’Humanité court vers sa perte, seule la DESIONISATION peut la sauver.
 
 
DEDOMMAGEMENT
 
 
Nous comprenons alors que faire acte de désionisation, c’est faire acte de justice. Or la justice ne peut tolérer la demi-mesure. La demi-mesure c’est de se contenter de désioniser. Pour que justice soit rendue, il faut que dédommagement il y ait. Ca n’est là que l’application stricte de la loi, de la justice, de la maat. Plus de 600 millions de Noirs sont morts sous l’esclavagisme sioniste, des civilisations ont été détruitess à cause de l’esclavagisme sioniste, des richesses minières, forestières, et culturelles ont été pillées sous le soleil de l’impérialisme sioniste. Il est donc normal que les coupables de tous ces maux paient. Les sionistes nous doivent dédommagement. Ils ont bâti des dynasties de banquiers, d’éditeurs, d’assureurs, d’industriels, de politiciens, etc. en s’appuyant sur la souffrance des nôtres. Et la justice exigent que ces coupables paient. Et ils paieront jusqu’aux derniers cents.
 
 
RAPATRIEMENT
 
Parce que nous prônons le séparatisme politique, nous disons qu’après avoir fait œuvre de désionisation, après avoir été dédommagé par les sionistes, nous mettrons alors à exécution notre solution finale qu’est le rapatriement des Noirs à KAMA (vrai nom du continent africain). Et ce n’est pas un détail de l’Histoire que de le penser. Car nous estimons que chaque peuple a le droit de jouir de ses traditions propres, de sa culture propre, sur ses terres propres. Or notre terre n’est pas la France, mais bel et bien le Continent Kémite. Ainsi le Rapatriement des Noirs à Kama clos le triptyque politique kémite (Désionisation-Dédommagement-Rapatriement) que nous professons.
Réalisé par le Bureau politique du Fara Kémi Séba