Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

banny.jpg Le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), Charles Konan Banny, a été désigné dimanche Premier ministre de la Côte d'Ivoire.

 

"Le Premier ministre dont la fin de mandat est prévue en octobre 2006, est Monsieur Charles Konan Banny", indique le communiqué co-signé par les trois présidents africains, Olusegun Obasanjo du Nigeria, Thabo Mbeki d'Afrique du Sud, et Mamadou Tandja du Niger.
Le nouveau Premier ministre "aura les pouvoirs que lui confère la résolution 1633 du Conseil de sécurité des Nations unies", et " exercera pleinement son autorité sur son cabinet", selon le texte.
Mais il "ne sera pas éligible pour les élections de 2006", précise le texte, ajoutant que le Groupe de travail international, créé par la résolution 1633, suivra la mise en application de cette décision.
Cette désignation a été annoncée après la visite de M. Obasanjo, président en exercice de l'Union africaine (UA), et de M. Mbeki, médiateur dans la crise ivoirienne, qui ont communiqué la décision aux différentes parties ivoiriennes.
Le chef de l'Etat nigérien, Mamadou Tandja, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), n'a pas pu effectuer le déplacement à Abidjan comme prévu.
La nomination d'un Premier ministre "une victoire pour tout le peuple de Côte d'Ivoire", et constitue une "étape vers un changement radical pour une nouvelle Côte d'Ivoire", a commenté M. Obansanjo, en présence de M. Mbeki et du président ivoirien Laurent Gbagbo.
M. Banny succédera à Seydou Diarra, Premier ministre du gouvernement ivoirien de réconciliation nationale, formée en mars 2003 dans l'application de l'accord de Linas-Marcoussis (France, janvier 2003). Cette désignation doit être entérinée par le président Gbagbo.
63 ans, M. Banny avait été directeur national de la BCEAO pour la Côte d'Ivoire. Il assume les fonctions de gouverneur de la BCEAO depuis 1990. Son mandat à la tête de la banque sous- régionale devrait prendre fin en décembre 2005. Il est considéré comme un "techocrate brillant".
Le 21 octobre, le Conseil de sécurité de l'Onu avait adopté la résolution 1633, en approuvant les prépositions de l'UA de maintenir M. Gbagbo en fonction et de nommer un nouveau Premier ministre consensuel "aux pouvoirs élargis" pour poursuivre l'application des accords de paix inter-ivoiriens.
Selon la résolution, le Premier ministre doit disposer de " tous les pouvoirs nécessaires", ainsi que de "toutes les ressources financières, matérielles et humaines voulues", en vue d'assurer le bon fonctionnement du gouvernement, de garantir la sécurité et le redéploiement de l'administration.
Il aura pour principales missions de mettre en application le programme de désarmement, démobilisation et réinsertion des ex- combattants, et les opérations de démantèlement et de désarmement des milices. Il doit conduire les opérations d'identification et d'inscription des électeurs en vue de préparer les élections présidentielles qui devrait se tenir au plus tard le 30 octobre 2006.
La désignation d'un Premier ministre a été un long processus avec trois déplacements de M. Obasanjo, et nombre de tours de consultations avec les parties ivoiriennes, qui se disputaient autour de la qualité des candidats et les pouvoirs du nouveau chef de gouvernement. Fin

{jos_smf_discuss:Politique}