Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Mardi 4 octobre 2011, les guadeloupéens ont pu entendre les propos du représentant de la MINUSTAH sur les ondes de Guadeloupe 1ère au journal de 7 heures.

Face à la contestation grandissante contre la présence des troupes de l’ONU sur le sol haïtien, le représentant de la MINUSTAH est contraint d’intervenir pour tenter de justifier l’injustifiable.

En effet les travailleurs, la jeunesse, le peuple d’Haïti, sont confrontés régulièrement aux exactions de ces soldats depuis 8 ans : Répression contre les travailleurs et leurs syndicats - Violence contre la jeunesse et les étudiants - Viols et incitation à la débauche - Introduction du choléra ….

Déjà le 20 septembre 2009 à Port-au-Prince, la Commission internationale d’enquête (CIE-H), composée de délégués venus d’Algérie, du Brésil, des Etats-Unis, de la Guadeloupe et de la Martinique concluait la synthèse de ses travaux en soulignant « une réalité sociale, économique et politique en pleine déliquescence et une montée du mécontentement, expression de la remise en cause de l’intervention militaire de l’ONU… »

Ce sont donc pour ces raisons profondes que :
- • Des milliers d’haïtiens, à l’appel des organisations démocratiques, populaires et syndicales, manifestent presque tous les jours dans les rues pour exiger le retrait des troupes et réparation des dommages causés par le choléra introduit par les troupes de la MINUSTAH ;
- • Le sénat haïtien a adopté le 20 septembre dernier, une résolution qui exige le retrait définitif de la MINUSTAH.
- • Le 25 août 2011 une délégation, composée d’un responsable haïtien du Comité de suivi, d’un camarade guadeloupéen du LKP et membre de la CIE-H, de deux camarades américains dont l’un responsable de la CIE-H été reçue au Secrétariat Général des Nations Unies à New-York.
- • Le nouveau ministre brésilien de la Défense, Celso Amorim, déclare que « il est temps de discuter une sortie organisée, y compris avec les Nations unies, bien entendu. Je ne sais si en août, en décembre, janvier, ce n’est pas là le plus important » (Folha de S. Paulo, 10.08.11).

Plus que jamais, nous appelons au renforcement de la solidarité avec le peuple haïtien dans son combat pour le retrait des troupes de la MINUSTAH et le retour à la pleine et entière souveraineté du peuple haïtien.

C’est le sens de la Conférence Caribéenne qui aura lieu du 16 au 18 novembre 2011 au Cap Haïtien (Haïti) sur le thème :
AGISSONS ENSEMBLE POUR UNE HAÏTI SOUVERAINE - MINUSTAH DEHORS !

Pour l’ATPC

Le coordonnateur – Robert FABERT

Guadeloupe, le 5 octobre 2011