Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Harare, Zimbabwe, 05/10 - Le président zimbabwéen Robert Mugabe a plaidé en faveur d`un meilleur contrôle des pratiques de vente informelle d`aliments en Afrique et d`un contrôle efficace des denrées alimentaires importées dans la région.

ImageHarare, Zimbabwe, 05/10 - Le président zimbabwéen Robert Mugabe a plaidé en faveur d`un meilleur contrôle des pratiques de vente informelle d`aliments en Afrique et d`un contrôle efficace des denrées alimentaires importées dans la région.
 

"Nos pays devraient se doter de moyens suffisants pour contrôler les pratiques de vente informelle d`aliments. Ceci est d`autant plus important que la nécessité de contrôler la qualité des aliments importés est devenue urgente" a-t-il dit, dans un discours prononcé à la première conférence régionale sur la sécurité alimentaire en Afrique qui s`est ouverte lundi à Harare.
 

Le chef de l`Etat zimbabwéen a en outre noté que la faiblesse des systèmes de contrôle de la sécurité des aliments, s`ajoutant aux sécheresses imprévisibles, avaient eu un impact négatif sur la sécurité alimentaire de la région, ce qui s`est traduit par un nombre de plus en plus croissant d`intoxications alimentaires.
 

Ces problèmes, a-t-il ajouté, étaient aggravés par l`absence de contrôle de la vente informelle de nourriture, l`arrivée de nouvelles denrées alimentaires, produits des nouvelles technologies et la pandémie du VIH/SIDA.
 

M. Mugabe a par ailleurs exhorté les pays africains "à repenser les questions agricoles, particulièrement compte tenu du fait que l`essentiel de notre activité économique tourne autour de la terre".
 

Il a demandé à la conférence organisée conjointement par l`OMS et la FAO, de proposer des suggestions réalisables, pratiques et réalistes, pour améliorer la sécurité des aliments consommés dans la région.
 

La réunion de quatre jours à laquelle assistent des délégués de plus de 40 pays africains, devrait discuter du Plan d`action stratégique pour la sécurité alimentaire en Afrique, en vue de réduire les futures menaces à la santé publique et respecter les normes et qualités internationales.