Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Alexis Nkuranga battu à mort par des policiers belges

Je vous écris au nom de ma famille car nous sollicitons vivement
votre aide tout au long de cette affaire qui nous bouleverse profondément.
Je présente ma famille:
Nous sommes 4 enfants dont moi Candide l'aînée. Nous sommes 3 filles et un garçon.
Cela fait 6 ans et demie que nous vivons en Belgique. Nous sommes d'origine congolaise et sommes aujourd'hui belges !
Notre unique frère et fils Alexis (3è de la famille) a été battu à mort par la police de Saint Josse !
Alexis est né le 30 juillet 1985 à Kinshasa. Son état est très critique et très préoccupant ! Il est entre la vie et la mort !!
Et c'est pour cette raison que nous vous écrivons.

Je passe directement aux faits:

Dimanche 23 juillet à 9h du matin, ma mère alertée par les voisins découvre son fils Alexis allongé,
ensanglanté, tremblant, défiguré, le corps rempli d'hématomes et torse nu et pieds nus sur le seuil de sa maison.
Abasourdie et paniquée, elle lui demande ce qui s'est passé. Alexis ne lui dira que ceci en bégayant:
"la police de Bruxelles m'a fait ça et je suis rentré mourir à la maison !"
Maman part immédiatement à la recherche d'un médecin et laisse Alexis avec notre jeune soeur Fanny (15 ans)
et un voisin à la maison. Comme c'est les vacances, elle a du mal à en trouver mais elle continue sa quête !
Son état s'aggrave et il se met à vomir des choses verdâtres. Vers 11h30-12h Fanny et le voisin décident d'appeler l'ambulance.
Il est conduit à l'hôpital Saint Pierre d'Ottignies où il est immédiatement pris en charge. Les scanners et les échographies sont faits.
Les médecins tombent sur une hémorragie et décident sur le champ de l'opérer.
En ouvrant son ventre, ils découvrent une énorme infection. Qu'est-ce qui a provoqué l'infection ???
C'est que le système digestif d'Alexis est complètement détruit. Le colon est détruit, le duodénum perforé.
Tout le contenu du système se trouvant dans ses poches a circulé dans le sang et a infecté les autres organes dont le foie, les intestins. Au cours de l'intervention du dimanche, son gros intestin gauche sera coupé et les médecins décideront de laisser le gros intestin droit (malgré quelques complications) en espérant qu'il évoluera mieux ! Malheureusement aujourd'hui mardi 25 juillet à 16h30 Alexis
a été de nouveau réopéré afin de couper le gros intestin droit car il ne s'est pas amélioré mais s'est dégradé et a provoqué des grosses infections dans le ventre. Cette nouvelle intervention a duré 4heures. Mon frère se retrouve sans intestin, entre la vie et la mort et tout cela provoqué par les coups de la police. Leurs coups furent d'une telle violence qu'ils ont détruit tout son système digestif.

Comment en sont-ils arrivés là?

Dans la nuit du vendredi à samedi, Alexis roulait à Bruxelles avec la voiture de maman une Golf Passat au moment où il se fait interpeller par les forces de l'ordre. Le hic c'est que Alexis n'a pas de permis et qu'il a oublié de prendre sa carte d'identité avec lui.
Les policiers décident alors de le placer en garde à vue.
Le samedi 22 juillet à 6h du matin, Alexis est conduit par la police à l'hôpital Saint Etienne de Saint Josse.
Il y est conduit parce que les policiers voulaient un genre de compte rendu sur son état de santé.
Dès qu'ils l'ont obtenu, ils sont retournés au poste de Saint Josse avec Alexis pour mieux l'achever.
A 16h, une ambulance est appelée au commissariat de Saint Josse afin de conduire Alexis Nkuranga,
dans un état très critique, à Saint Etienne. Du samedi 22 juillet à 16h jusque dimanche 23 juillet Alexis sera interné à l'hôpital Saint Etienne! Durant ce petit séjour dans cet hôpital, Alexis s'est plaint de violentes douleurs au ventre mais aucune échographie n'est effectuée. Il sera simplement mis sous baxter. Lorsque nous avons posé la question au Directeur de cet hôpital à savoir pourquoi aucune échographie ne fut réalisée alors qu'il souffrait de violentes douleurs au ventre, il va nous dire ceci:
"oh mais c'est simple! nous n'avons pas eu le temps !!" Quelle ne fût pas notre surprise en entendant cela !
Pardon ??? Comment n'auriez-vous pas eu le temps ??? Du samedi 22 à 16h au dimanche 23 à 5h du matin ???
Il y'a quelque chose qui nous échappe !!!!
Le dimanche à 23 juillet à 5h du matin, Alexis décide de quitter l'hôpital pour aller mourir chez sa mère.
L'hôpital lui fait signer une décharge avant de le laisser sortir tout seul dans un état aussi critique, complètement rempli de sang,
titubant, se plaignant de violentes douleurs au ventre, pieds et torse nus.
Manifestement Alexis était en train de mourir et d'ailleurs il est passé à deux doigts d'après les médecins d'Ottignies.
Ils disent aussi qu'une telle dégradation des organes aurait pu être évitée si Alexis avait été pris en charge plus tôt !!!
Pourquoi l'ont-ils laissé partir dans un tel état ? Ont-ils signalé à la police son envie de partir et que ces derniers leur ont conseillé de laisser faire en pensant qu'il n'arriverait peut-être jamais à destination ???
Comment a-t-il quitté Bruxelles pour 0 Basse Wavre chez maman ??? En ce qui concerne cet hôpital,
nous sommes face à une affaire de négligence et de non assistance à personne en danger.

Alexis mon frère se bat aujourd'hui dans son sommeil pour vivre!
Il a besoin de votre aide, nous avons besoin de votre aide.


Ces policiers n'ont pas le droit d'agir ainsi !!! Alexis a été battu comme un animal ! Ils se sont acharnés sur lui.
Ils ne lui ont laissé aucun répit ! Ils n'ont pas respecté son droit à la vie ! Où se trouve le respect des droits de l'homme ???
Pourquoi s'en prendre à un jeune garçon avec une telle violence ??? Qui mérite cela ????

Nous voulons que vous nous aidiez à médiatiser cette affaire... Nous avons vraiment besoin de vous !
Nous le voulons pour Alexis. Nous le voulons pour tous les autres qui subissent cela. Cela ne doit pas être tu car c'est inadmissible.
SVP AIDEZ-NOUS ! Nous avons besoin de vos conseils!

Vous savez, nous avons connu la guerre au Congo et nous avons fuit cela !
Nous avons connu le sentiment d'insécurité, nous avons craint pour nos vies et aujourd'hui nous ne voudrions plus revivre cela à
chaque fois que nous croiserons les forces de l'ordre. Ces gens sont formés pour faire respecter l'ordre, pour maîtriser les gens avec le moins de dégâts possible !!! Mais aujourd'hui ils veulent tuer nos enfants!

Dans l'attente de vos nouvelles, je vous souhaite une excellente journée.

Candide Nkuranga

P.S: pour nous contacter voici nos adresses emails et numéros de téléphone:

1.
Le mien: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; et le téléphone: 0479541527 ;
2. Le téléphone de ma mère: 0472910191;
3. Celui de mon père: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; le tél: 0485205856
4. Celui de ma soeur Flora: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ;
5. Celui de ma soeur Fanny: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; le tél: 0472567938

source : http://www.afrostyly.com/afro/actualite/alexis_nkuranga.htm