Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

FARA KEMI.jpgNous avons apprit que le Fara de la Tribu Ka, kémi Seba a été emmené de force par la police des 7 heures ce matin.

 

Hotep

Le fait que Kemi Seba obtienne un soutien inflexible de notre communauté ne plait pas aux autorités. Et tous les moyens sont bons pour chercher à l’isoler de son peuple. Cette dernière trouvaille fait que le Fara de la Tribu ka s’est retrouvé seul face à des personnes qui n’aiment pas notre peuple.

Constatant les divers stratagèmes mis en place par la société occidental pour voir le peuple kémite croupir dans l’égarement et la misère.

La Tribu Ka  apparaît à leurs yeux l’ennemi numéro 1, compte tenu sa position face à cette situations, mais aussi face aux motifs précédemment trouvés pour inculper son leader ce qui ne  laisse indifférent personne, au contraire, cela montre encore une fois que la tribu ka et son Fara est dans le vrai.

Et c’est donc pour cela qu’ils cherchent à l’isoler et par extension tout le peuple kémite.

Kémi Seba a notre soutien car son combat est celui de tout notre peuple qui se fait piétiner, humilier par l’autorité française et cela depuis trop longtemps.

Nous vous tiendrons au courant  au fur et à mesure du déroulement de la situation.

Hotep

 

 

 


mdnac2.jpg

 

L'heure est grave! Alors que la répression policière bat son plein dans les banlieues françaises, une autre répression plus insidieuse, plus séthienne, d'origine judiciaire tente de forcer au silence le FARA de la TRIBU KA, KEMI SEBA, et ainsi de briser l'élan de dignité qu'il a sû impulser dans le coeur des notres.

 

 

Atona Ankh Pa Neter Wa Nan Ky Hury Tep Ef
 
Inedj her tjen à vous mes frères et soeurs Kémites, et
salutations à nos pires ennemis, qu'ils soient Juifs,
Arabes ou autres.
 
L'heure est grave! Alors que la répression policière
bat son plein dans les banlieues françaises, une autre
répression plus insidieuse, plus séthienne, d'origine
judiciaire tente de forcer au silence le FARA de la
TRIBU KA, KEMI SEBA, et ainsi de briser l'élan de
dignité qu'il a sû impulser dans le coeur des notres.
 
En effet, avançant déguisée en appareil de justice,
cette répression méthodique, mathématiquement
orchestrée essaie de museler KEMI SEBA grâce à tout un
florilège d'armes psychologiques les plus antikémites
qui soient.
 
Suite à une plainte déposée par le Libanais Karam
contre la personne de KEMI SEBA, ce dernier avait été
invité à s'expliquer le 23 Septembre 2005, dans les
locaux de la Brigade de Répression de la Délinquance
contre la Personne. Il avait alors été auditionné par
le brigadier chef Emmanuel BERT.
 
L'affaire est alors transmise au Tribunal de Grande
Intance de Paris, sous la coupe de la juge Nathalie
TURQUEY, qui s'est fait un nom avec des dossiers
spectaculaires comme les affaires ALEGRE-BAUDIS,
CANTAT-TRINTIGNANT, Michel Garel, conservateur en chef
au département des manuscrits de la Bibliothèque
nationale de France (BNF) accusé de vol aggravé de
manuscrits de grandes valeurs, etc.
 
L'audition devant la juge d'instruction était alors
fixée au 7 Novembre 2005. Au dernier moment, et cela
sans aucunes raisons ou justifications l'audition est
reportée au 8 Novembre 2005, à 16 heures au cabinet de
Nathalie TURQUEY. L'instruction est alors confiée à
une collaboratrice de la juge Nathalie TURQUEY, à
savoir la juge d'instruction Emmanuelle DUCOS,
substitut à l'administration centrale du ministère de
la justice. Elle s'est entre autres chargée de
l'affaire Al Manar (chaine de télévision programme du
Hezbollah libanais) et de l'escroquerie à la carte de
bleu de grandes personnalités comme Arthur, Philippe
Bourguignon (l'ex-PDG d'Eurodisney), Ornella Mutti,
Laurence Ferrari, Veronika Loubry, William Leymergie
ainsi que d'Eddy Barclay, David Ginola, ou encore
Anthony Delon.
 
Coup de théâtre de dernière minute, alors que KEMI
SEBA et les nombreux frères et soeurs Kémites qui le
soutiennent se rendent en force à la convocation,
Maître Ismaël Diouf, avocat de KEMI SEBA reçoit
quelques heures avant un appel de la greffière qui lui
indique que l'audition est finalement reportée. La
raison invoquée serait d'ordre médicale. Sauf,
qu'aucune date n'a encore été fixée, ni même proposée.
Même maître Ismaël Diouf qui officie depuis assez
longtemps dans la profession n'a jamais vu une telle
chose, un pareil traitement.
 
Nous devinons tous l'intention des autorités
judiciaires qui visiblement ne supportent pas de voir
le Fara de la TRIBU KA aussi massivement soutenu, et
ce à chaque convocation. Nous comprenons que ces
autorités essaient de nous avoir à l'usure et
provoquer ainsi le délitement de la masse de Kémites
qui soutient KEMI SEBA.
 
Rendez-vous est donné aux Kémites, à l'assemblée
Kémite prochaine, le dimanche 13 Novembre 2005, 14h30,
Métro Belleville, pour de plus amples informations et
apporter un soutien sincère à un homme dont la tête
est manifestement mis à prix.
 
Ankh Udj Seneb, Inedj her tjen. Et hotep à tous nos
Frères et sœurs.
FARI TAHARKA, KAUT EN ATONA de la TRIBU KA