Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

referendum en crimee

 


La Crimée vote ce dimanche

 



« Le référendum en Crimée conforme au droit international » (Lavrov)

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que le référendum tenu en Crimée était pleinement conforme au droit international et à la Charte des Nations Unies.

 

M. Lavrov a fait cette déclaration samedi dernier lors d'une conversation téléphonique avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry, selon le site officiel du ministère des Affaires étrangères russe.

 

La conversation téléphonique a été initiée par la partie américaine après une rencontre entre MM. Lavrov et Kerry à Londres, entrevue qui a été considérée comme une dernière tentative pour éviter la crise politique dans le cadre du référendum sur l'indépendance de la Crimée.   N

 


 

Crimée : le site du référendum a subi une cyberattaque

Le site du référendum général sur le statut de la péninsule Référendum 2014 en Crimée a subi une cyberattaque massive.

« Une nouvelle vague de cyberattaques massives de dernière génération a frappé notre site. Nos spécialistes de la sécurité ont réussi à trouver l’endroit de l'organisation de ces attaques. Cet endroit s'est avéré être l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign. C'est cet endroit qui fournit une numérisation des serveurs puissante avant une attaque », précise le site.

 


UKRAINE. Référendum en Crimée et violentes attaques contre les sites de l’OTAN

La Crimée vote actuellement pour son rattachement à la Russie. Contrairement aux cris d’orfraie entendus ici et là, dans les faits, la péninsule a déjà fait sécession de l’Ukraine. Elle n’a pas eu besoin d’avoir un fusil sur la tempe pour le faire. Encore une fois, les Tatars ont tout intérêt à s’aligner sur la vision russe au lieu de s’allier aux petits extrémistes de Kiev. Contre toute attente, ces derniers, qui se disent patriotes, ont hacké des sites liés à l’Otan. 

Alors que les bureaux ont ouvert à 8 heures du matin (7 heures, à Paris), la participation s’élève déjà, en mi-journée, à plus de 50%. Toutes les personnes sortant des bureaux de vote affichent leur joie, ils disent oui à la Russie.  Avec un peu plus de 1,5 million de bulletins imprimés en Crimée, de Sébastopol, la ville qui abrite la flotte russe de la mer Noire, en passant par Simferopol, les drapeaux russes sont partout: bâtiments officiels, maisons des particuliers etc. L’ensemble de la "communauté internationale", entendez 3 pays ou 4 pays, dit être contre ce vote. De l’enfumage.

Plusieurs sites internet de l’OTAN ont été visés par une cyberattaque dans la nuit du samedi au dimanche 16 mars. Ces sites ont été la cible d’une « attaque importante par déni de service (DDoS) ». Il n’est toujours pas impossible d’accéder à la page d’accueil du site principal de l’Otan (nato.int). Ce qui est étonnant, c’est le message laissé par les hackeurs qui disent s’opposer à la venue de l’Otan dans leur pays. Un premier couac avec les fachos de Kiev qui souhaitent que les Etats-unis leur livre des armes.