Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Vladimir Poutine, le Président russe

 Selon son ambassadeur, il s’agit d’armements et systèmes «les plus sophistiqués» qui vont aider le pays à lutter contre le terrorisme

La Russie va fournir du matériel militaire au Cameroun dans le cadre de la lutte que le pays mène contre le groupe terroriste Boko-Haram dans la partie septentrionale. Après l’avoir annoncé au ministre des Relations extérieures hier, l’ambassadeur de Russie au Cameroun, S.E. Nikolay Ratsiborinski, l’a réitéré au président de la République ce vendredi.

Dans la déclaration faite à la presse au sortir de cette audience, l’ambassadeur a indiqué qu’il s’agit d’armements «de dernière génération», «les plus sophistiqués» ; d’équipements dans le cadre de l’artillerie ; de systèmes antiaériens, transports blindés et de personnels. La Russie formera également les militaires camerounais qui devront s’en servir. Une aide humanitaire pour les réfugiés et les déplacés internes sera également accordée au Cameroun, a-t-il ajouté.

L’aide russe survient après la décision prise par le Tchad jeudi d’envoyer un contingent militaire au Cameroun et au Nigéria, pour lutter contre Boko-Haram. Le Parlement Tchadien a approuvé cet envoi de troupes ce 16 janvier.

En dehors du Tchad et de la Russie, l’Allemagne aussi s’est manifestée, bien avant le cri de détresse du président de la République camerounaise en début janvier, qui appelait à l’aide de la communauté internationale. Le 18 novembre 2014, le ministre de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o et l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, le Dr. Klaus-Ludwig Keferstein, ont réceptionné véhicules militaires mis à disposition du Cameroun par le pays de la chancelière Angela Merkel.

La Commission de l’Union africaine a aussi affirmé en début de semaine qu’elle était disposée à «mobiliser l’appui international nécessaire au groupe de forces multinationales (MNJTF), mandaté par les pays de la région pour combattre le groupe terroriste Boko Haram.»Après le Tchad, la Russie annonce aussi l’arrivée d’une aide militaire au Cameroun

Selon son ambassadeur, il s’agit d’armements et systèmes «les plus sophistiqués» qui vont aider le pays à lutter contre le terrorisme

La Russie va fournir du matériel militaire au Cameroun dans le cadre de la lutte que le pays mène contre le groupe terroriste Boko-Haram dans la partie septentrionale. Après l’avoir annoncé au ministre des Relations extérieures hier, l’ambassadeur de Russie au Cameroun, S.E. Nikolay Ratsiborinski, l’a réitéré au président de la République ce vendredi.

Dans la déclaration faite à la presse au sortir de cette audience, l’ambassadeur a indiqué qu’il s’agit d’armements «de dernière génération», «les plus sophistiqués» ; d’équipements dans le cadre de l’artillerie ; de systèmes antiaériens, transports blindés et de personnels. La Russie formera également les militaires camerounais qui devront s’en servir. Une aide humanitaire pour les réfugiés et les déplacés internes sera également accordée au Cameroun, a-t-il ajouté.

L’aide russe survient après la décision prise par le Tchad jeudi d’envoyer un contingent militaire au Cameroun et au Nigéria, pour lutter contre Boko-Haram. Le Parlement Tchadien a approuvé cet envoi de troupes ce 16 janvier.

En dehors du Tchad et de la Russie, l’Allemagne aussi s’est manifestée, bien avant le cri de détresse du président de la République camerounaise en début janvier, qui appelait à l’aide de la communauté internationale. Le 18 novembre 2014, le ministre de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o et l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, le Dr. Klaus-Ludwig Keferstein, ont réceptionné véhicules militaires mis à disposition du Cameroun par le pays de la chancelière Angela Merkel.

La Commission de l’Union africaine a aussi affirmé en début de semaine qu’elle était disposée à «mobiliser l’appui international nécessaire au groupe de forces multinationales (MNJTF), mandaté par les pays de la région pour combattre le groupe terroriste Boko Haram.»

Add a comment
Poutine

Les « murs » entre la Russie et l’Occident, le règlement de la crise en Ukraine et le développement des relations avec l’Iran sont quelques-uns seulement des sujets évoqués lors de la grande conférence de pressé accordée par le président Poutine qui avait mis plus de 3 heures à répondre aux questions des journalistes.

La Russie n’attaquent pas l’Occident comme on le fait croire à Washington et Bruxelles et les accusations d’attiser a la tension militaire lancées à Moscou, sont dénuée de fondement. C’est que la Russie ne possède que deux bases militaires dans « l’étranger proche » alors que les bases militaires américaines y compris celles dotées d’armes nucléaires, sont disséminées aux 4 coins du monde. Néanmoins, la Russie a commencé à défendre plus fermement ses intérêts. C’est cela précisément et non pas le rattachement de la Crimée qui est à l’origine de la crise actuelle dans les relations avec l’Occident, a fait valoir Vladimir Poutine :

Add a comment

Poutine promulgue la loi d'adhésion de la Crimée à la Russie

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué vendredi la loi de ratification du traité sur l'adhésion de la Crimée et de Sébastopol à la Fédération de Russie, ainsi que la loi constitutionnelle sur la procédure d'intégration des deux entités.

La cérémonie de signature des documents s'est tenue dans la salle Sainte-Catherine du Grand Palais du Kremlin en présence de membres des deux chambres du parlement.

La Russie et la Crimée ont signé le traité sur le rattachement de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie le 18 mars dernier. Peuplée en majorité de russophones, la république autonome de Crimée a proclamé son indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et la réunification avec la Russie au terme d'un référendum du 16 mars où 96,7% des habitants de la péninsule ont appuyé cette décision.

La loi constitutionnelle signée ce vendredi par le président Poutine établit une période de transition allant jusqu'au 1er janvier 2015 pour l'intégration de la république de Crimée et de Sébastopol dans les systèmes administratif, économique, financier et juridique de la Fédération de Russie.

La république de Crimée aura trois langues d'Etat: le russe, l'ukrainien et le tatar de Crimée. Sa frontière avec l'Ukraine devient la frontière d'Etat russe. Les résidents permanents de la Crimée et de Sébastopol deviennent automatiquement citoyens russes, mais ont un mois pour renoncer à la nationalité russe.

Add a comment

Haiti le récit des divers evenements au cours des siècles depuis son acces à l'indépendance