Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Près de 200 personnes se sont réunies à Paris Chatelet place des innocents, pour dénoncer ce qui se passe actuellement en république Dominicaine. En effet, Les Haïtiens et les Dominicains d’origine Haïtienne subissent maintenant dans ce pays, une campagne qualifiée de Xénophobe par de nombreuses organisations internationales.

211 ans après que le libérateur des esclaves, Jean Jaque Dessalines, ait unifié les Habitants de cette ile pour combattre l’horreur de l’esclavage, et la déshumanisation de l’homme noir dans cette partie du monde, le spectre de la Haine à l’égard des noirs en ce lieu n’a pas abdiqué.

Le racisme réapparait sous diverses formes, persiste, causant la mort encore de nombreuses personnes, particulièrement en République Dominicaine actuellement.

Au micro de KAMAYITI.COM, certains membres du collectif organisateur de l’événement ont bien voulu nous donner plus de détails sur cette tragédie humanitaire à laquelle Haïti doit encore faire face en cette période pré-électorale.

La diaspora Haïtienne dans son ensemble découvre avec stupéfaction des images de lynchage que l’on croyait perdues dans les gouffres de l’histoire.

C’est donc une autre épreuve difficile que doivent affronter les Haïtiens. Ce peuple qui souffre et qui ne s’est pas encore relevé de ce tremblement de terre du 12 janvier 2010. Il doit se préparer à donner encore davantage pour accueillir cet afflux de migrants estimé à plus de 250 000 personnes.

La diaspora haïtienne de France attend en tout cas une grande mobilisation de tous contre ces actes barbares exercés à l’encontre des personnes originaires d’Haïti. Tous les manifestants espèrent une réaction forte du gouvernement Haïtien. Ils espèrent aussi récolter assez de fonds pour venir en aide directement aux migrants fraichement débarqués.