Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Un Américain à la tête d’Ayiti (Wyclef Président)

Serait-ce un coup programmé des Américains pour enlever toute prétention des Français sur la presqu’île d’Haïti, ou une démarche personnelle et patriotique de Wyclef Jean?

Wyclef un ambassadeur d’honneur !

Tout le monde connaît l’engagement patriotique de Wyclef Jean : bien avant le séisme, il avait déjà maintes fois montré son engagement en faveur des enfants d’Ayiti. Il avait traîné dans ses bagages de nombreux artistes du Hip Hop, et des STARS d’Hollywood pour l’aider à accomplir cette tâche, l’une des plus rudes, à savoir donner un plat à chaque enfant d’Ayiti.

Il n’a jamais manqué de revendiquer sa nationalité, sa détermination pour son peuple.

Dans sa musique, dans ses shows, il revendique son Ayitianité. Ses idoles sont Toussaint Louverture, Dessalines, Alexandre Dumas. Le Rouge et Bleu, « le drapeau Ayitien » est souvent mis en valeur dans ses chansons, notamment dans ses apparitions sur scène ! C’est un clin d’œil au drapeau de Dessalines cousu par Catherine Flon : un symbole fort de rupture avec le projet colonial des Français et de leurs alliés.

 On connaît aussi sa démarche auprès des jeunes musiciens avec qui il entretient de bonnes relations, du fait sans doute qu’il représente à l’étranger leur meilleur ambassadeur. Ses apparitions dans les rues du pays provoquent des bouchons, des émeutes parfois, tant les jeunes et moins jeunes veulent l’approcher.

 S’il y avait un coup des Américains, quel serait le but ?

 Malgré le nombre important d’Américains qui vivent en Ayiti, la France reste l’acteur majeur de ce pays.

Du fait sans doute de son passé colonial Historique, la France considère que cette terre lui appartient de fait. Toute offensive américaine, quelle qu’elle soit, est aux yeux des Français, une agression, une traîtrise au vu des pactes du découpage des territoires mondiaux. La France avait cédé la Louisiane aux Américains pour une somme modique. En contre partie elle gardait la perle des Antilles sur laquelle le prétendant américain n’aurait pas de droit de regard.

 Mais l’influence grandissante des Américains et leur culture en Ayiti et ce depuis des années, contraignent les Français à s’associer à d’autres puissances émergentes telle que le Brésil pour l’aider à rasseoir son influence sur la presqu’île.

Bien que Français et Américains se soient mis d’accord sur l’imminence du coup d’état de 2004 pour renverser le président Aristide sur le point d’installer une justice sociale pour la masse populaire. La sale besogne ayant été exécutée avec un certain succès, les vieilles guerres d’antan reviennent.

 Le Brésil, étant mêlé à l’affaire, revendique pour sa part, et pour le contingent de soldats déployés, son droit de puissance et de richesse. Mais le gros du dossier, qui constitue le point d’entente des quatre belligérants est le remboursement de la dette de l’esclavage.

Mais que vient faire Wyclef Jean dans tout ça ?

 Il serait dans ce cas-là, le pion idéal pour mettre en échec les ambitions françaises et de son acolyte le Brésil. Wyclef serait donc dans  la lignée de la nouvelle stratégie mondiale des Américains, elle mettrait par cette astucieuse promotion un coup d’arrêt non seulement aux ambitions franco brésiliennes, mais tenterait aussi de faire basculer l’influence Cubano -Vénézuélienne en Ayiti. Ainsi, l’Amérique amorcerait une nouvelle phase de la reprise en main des pays de l’Amérique latine.

Dans ce jeu, Wyclef semble avoir une idée très claire de l’enjeu Géostratégique dans lequel il veut mettre les pieds.

 

http://www.kamayiti.com/haiti/20100729887/haiti/un-americain-a-la-tete-d-haiti-wyclef-president-887/id-menu-2077.html

 

http://blogues.cyberpresse.ca/brunet/2010/07/24/wyclef-jean-president-dhaiti/http://blogues.cyberpresse.ca/brunet/2010/07/24/wyclef-jean-president-dhaiti/