Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

C’wade haiti kamayitiest à l’unanimité que le Parlement (Sénat et Assemblée nationale) a voté une motion de soutien au chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, à son projet de « retour volontaire » des Haïtiens en terre africaine.


Après avoir dégagé une enveloppe d’un million de dollars (500 millions de FCFA) en guise de soutien aux sinistrés du séisme du 12 janvier dernier, Wade s’est adressé, vendredi, via son Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye aux parlementaires en session d’urgence. « Dans tous les pays africains, il y a des millions de kilomètres carrés tout à fait inoccupés (...) Le Sénégal est prêt à offrir une région de son pays aux Haïtiens », avait promis Me Wade. Son appel a été, semble-t-il, entendu par 25 concitoyens du Président René Préval qui auraient manifesté leur désir de s’installer au Sénégal.


 

Le président Wade est « résolument engagé » à assister les Haïtiens en lançant une « campagne nationale de solidarité » Déjà, de leur côté, les parlementaires ont décidé de débourser 50 millions de FCFA et les membres du Gouvernement, les directeurs de sociétés nationales, les présidents de conseil d’administration et le secteur privé sont invités à verser une « contribution volontaire sous forme de journées de salaire au peuple frère haïtien ». Il est d’ailleurs envisagé l’organisation d’un « téléthon » pour mobiliser le maximum de fonds pour le peuple haïtien.


L’idée de retour des Haïtiens jugée « incongrue » par certains cercles politiques est, en revanche, bien accueillie chez les parlementaires dont le parti au pouvoir contrôle la majorité.


Seulement, Wade ne veut pas s’en arrêter au niveau national. Il a également invité l’Union africaine (UA) à mettre en place « une structure de solidarité et une force opérationnelle de protection civile ». Option encouragée par les députés et sénateurs qui en rajoutent l’adoption par l’Union africaine d’une résolution pour « réaffirmer le devoir de mémoire et de solidarité au peuple haïtien » et « donner corps à la proposition de faire de la diaspora, la 6ème région du continent ».

 

Koaci.com

 http://www.kamayiti.com/haiti/le-parlement-senegalais-vote-pour-le-retour-des-haitiens-en-afrique