Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Roger Anglo publie chez L’Harmattan, Martinique, Guyane, Guadeloupe, les raisons de la colère… les conditions du changement, un essai sur les Antilles française plus d’un après les événements de l’hiver 2009. Faute d’avoir pu lire le livre, voici ce qu’annonce son service de presse : « Après un rappel historique concernant la découverte et l’appropriation de la Martinique, de la Guyane et de la Guadeloupe devenues départements français, l’auteur associe décryptages structurels et institutionnels et aussi interrogations identitaires pour saisir les causes des évènements douloureux qui ont secoué les Antilles Guyane en 2009.

Il souligne que deux référendums plus tard, les incertitudes sont toujours aussi prégnantes quant à l’avenir de ces femmes et de ces hommes encore en proie aux difficultés économiques et institutionnelles. Que les questions fondamentales demeurent toujours aussi vivaces (quelles propositions effectives et efficaces ? quelles perspectives pour quel avenir ? quels acteurs pour quelle politique ?), cependant que les vrais mensonges et les fausses vérités continuent de polluer et d’engourdir les esprits. En interrogeant les structures sociales et les potentiels économiques de ces trois départements, Martinique, Guyane, Guadeloupe, l’ouvrage de Roger Anglo, présente au passage une vision très critique de la métropole encore empêtrée dans ses réflexes archaïques, et suggère des solutions pour un nouveau départ économique en ce 21ème siècle, à l’heure où la France se tourne davantage

 

vers l’Europe. » Ca donne vraiment envie de le lire.

Qui est Roger Anglo ?

Natif de la Martinique, Roger Anglo s’installe en France hexagonale dans les années 1970 pour des études d’informatique qui déboucheront sur une carrière de 30 ans d’activité à la SNCF. Parallèlement, il milite dans diverses a

 

ssociations culturelles. Il a été pendant quatre ans directeur de la MJC de Marigot. En

Martinique, Guadeloupe, Guyane, les raisons de la colère...

1993, il crée avec quelques amis le Rassemblement pour la Démocratie et le Civisme (RDC). A la faveur de cet engagement politique, il prend part notamment aux élections législatives de 1993 et 1997 en tant que candidat sur la 8e circonscription du Val d’Oise ; il est également présent sur la liste du Rassemblement de l’Outre-Mer et des Minorités conduite par Ernest Moutoussamy lors des élections européennes de juin 1994. En tant que président de l’UNOM, une association proche de l’UMP et de Léon Bertrand, dont l’action n’a pas fait long feu, il organise en septembre 2006 à l’Assemblée nationale un colloque intitulé « L’Outre-Mer : Horizon 2012 ». Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, on ne le voit plus trop dans la sphère antillaise parisienne… Normal, il écrivait son bouquin.

François-Xavier Guillerm

source : ROGER ANGLO

 

 

 

 

 

{hwdvideoshare}id=314|width=560|height=340{/hwdvideoshare}