Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Les forces du nouveau régime en Libye essuient une série de défaites non déclaré depuis plus d’une semaine, après avoir échoué à entrer dans les villes de Syrte et Béni Walid, bastions du régime du colonel Kadhafi

Les premiers signes de ces revers militaires des forces du CNT libyens sont apparus il y a une semaine lors de l’opération menée contre la ville de Béni Walid où les combattants ont perdu au moins 500 et plus de 2000 blessés des leurs faute de coordination entre les brigades impliquées dans l'assaut, les troupes ont été obligé de se replier dimanche soir, faute d'avoir pu sécuriser les positions, notamment l’aéroport pris auparavant par leurs forces. Les responsables libyens se sont ensuite tournés vers la ville de syrte mais le même scénario se répète dans ce bastion du colonel.

Les forces de Kadhafi ont annoncé hier avoir capturé 16 soldats des unités aéroportées, lors d’une opération militaires dans les environs de la ville de Syrte. Selon le site Internet « Seven days », proche des unités de Kadhafi, ces dernières ont menée une opération d’envergure en capturant 16 soldats des forces britanniques, lorsque ces derniers tentaient de s’infiltrer dans la ville.

Selon la même source, l’aviation des forces de l’Otan, tentaient une opération contre de hauts responsables des forces de kadhafi, ou l’un de ses fils, mais aussi pour soutenir les combattants du CNT.
Selon le journaliste américain Christopher Leiman, spécialiste de la question libyenne, plus de 200 combattants ont été tués à cause de la précipitation des chefs du CNT qui cherchaient une victoire pour remonter le moral des troupes. Selon le journaliste américain, le président du gouvernement provisoire libyen Mahmoud Jibril, serait responsable de la mort de plus de 200 combattants qu’il avait ordonné de s’emparer de l’université et aéroport de Syrte dans le seul but d’annoncer sur la chaîne Al Jazeera, la prise de la ville, même pour quelques minutes seulement.

Pour le journaliste américain, c’est un vrai bourbier dans lequel se trouve le CNT, notamment après plus de dix jours de siège des villes de Syrte et Béni Walid sans pouvoir réaliser aucun succès, pire, des différences ont éclatées entre les combattants sur la manière de partager la tarte après la chute du régime Kadhafi.
Par ailleurs, les forces loyalistes de kadhafi ont annoncé la reprise de Ben Jawad où des drapeaux verts flottent sur les immeubles.

Ennahar/ Yacine Abdelbaki
http://ennaharonline.com/fr/international/8456.html