Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

Dr. Moussa Ibrahim a dit aux italiens: “Réjouissez vous, l'Italie, buvez l'eau de mer au lieu du pétrole libyen.”

Etats-Unis d'Afrique :  Il y a deux jours, le porte parole de la jamahiriya libyenne, le Docteur Moussa Ibrahim, a annoncé que l'armée libyenne a détruit le plus grand parc pétrolier de la Libye, Babou Afel, que l'Italie exploite et qui exporte 130.000 barils par jour. 15 puits ont étés fait explosés.

Cette plateforme est située à 300 km au sud de Benghazi. Elle est gérée par la société italienne ENI.

Le gouvernement de la Jamahiriya avait annoncé que cette destruction était nécessaire, afin de stopper le pillage des ressources pétrolières libyennes, tout en précisant que tout sera reconstruit après la fin de l’agression terroriste criminelle contre la Jamahiriya. (InshaAllah)

Le Dr. Moussa Ibrahim a dit aux italiens: “Réjouissez vous, l'Italie, buvez l'eau de mer au lieu du pétrole libyen".


Le Dr. Moussa Ibrahim a aussi récemment publié une invitation adressée aux honnêtes tribus libyennes,  à rejoindre l'armée libyenne dans laquelle, il leur est dit : “Vous êtes invités à rejoindre les rangs de l'Armée Nationale libyenne, l'Armée du Droit et de la Justice.”

Une trentaine de mercenaires de l'OTAN tués dans un raid de nuit

 Selon de nouveaux rapports, les Forces de défense libyenne de Syrte ont facilement réussi à percer les lignes de front Sud, tuant 30 et blessant un nombre inconnu de mercenaires de l'OTAN pendant un raid nocturne.

De nombreux rapports montrent que la stratégie “pousse en avant et tire en arrière” des Forces de défense libyenne, fonctionne parfaitement contre les Mercenaires.

Les Forces de Défense libyennes poussent les mercenaires à reculer des lignes de front en tuant un maximum d’entre eux au cours du processus. Ensuite des pièges sont installés et une opération “tire en arrière” est lancée. À chaque vague de “pousse en avant et tire en arrière”, les mercenaires de l'OTAN reçoivent de lourdes pertes et cela a pour effet, a force, de les démoraliser.

A chaque fois que les Forces de Défense libyennes “tirent en arrière” et laissent tomber les mercenaires dans les pièges, la propagande de l'OTAN crie victoire, comme cela a été le cas ces jours derniers.

La Ville de Bani Walid a été nommée capitale provisoire de la Libye jusqu'à la libération totale du pays. De plus, un nouveau Drapeau a été produit jusqu'à la libération complète du Pays, il est encore vert, mais il y est inscrit au centre «Allahou Akbar». «Allahou Akbar» signifie «Dieu Est Le Plus Grand».

 

Armes chimiques utilisées dans Bani Walid ?

Les résidents de Bani Walid ont témoigné que des armes chimiques sont utilisées par l'OTAN dans leur ville...
Certains témoins ont affirmé que le gaz moutarde était utilisé (cela avait été rapporté par la station de télévision Satellite Al-Rai). L'OTAN est connu pour son utilisation d'armes chimiques, et les rapports précédents ont également conclu que l'OTAN a utilisé du DU et des armes chimiques NDU au début de la terreur


Syrte sous control de l'Armée Verte, des Moujahidin et des volontaires

Syrte est contrôlée par l'armée verte libyenne, les moudjahidin de la Jamahiriya et les volontaires libyens.
Une contre attaque de l'armée libyenne et des moudjahidin libyens a contraint les mercenaires de l’OTAN a fuir la ville. Dans cette opération plus de 10 mercenaires de l'OTAN ont été tués, plus de 40 autres blessés et 4 tanks ont été saisit.
De nombreux moudjahidin libyens et volontaires libyens de Bani-Walid, Tarhûnah, Sebha et autres villes sont venu à Syrte, pour lutter contre les mercenaires de l'OTAN.

Les villes de Syrte, Bani-Walid, Ghadamès, Tiji, Bar Al-Harush, Koufra, Tobrouk, Al Baydam Dermam Al-Marld, Al-Biar, Al-Brega, Ras Lanuf, Ragdaline ainsi que tous les puits de pétrole au sud de la Libye sont contrôlés par l’Armée Verte de la Jamahiriya et les moudjahidin libyens.


Un avion de la 82e Division Para Aéroportés abbatu à Sebha 

Au nord de Sebha, un avion a été abattu et 383 mercenaires de l’OTAN de la 82e parachutistes aéroportés de Caroline du Nord ont perdu la vie.
Le 01 Octobre 2011, la 82eme Division de Parachutistes aéroportés de Caroline du Nord, avait déjà été mise en échec alors qu'elle tentait un débarquement aéroporté sans autorisation de la Jamahiriya.